La West Coast et la Golden Bay

Remis de nos émotions nous continuons notre route sur la West Coast. Entre lac, mer, dolomites… Il y a de quoi faire !

West Coast

Toujours fébriles de notre saut, nous filons un peu plus vers le nord.

Au passage, nous nous arrêtons pour une pause midi au bord d’un lac.

Sans surprise, les sandflies sont encore de la partie. Mais, on prend notre courage à deux mains et nous résistons à l’envahisseur !

Mais, ce n’est pas tout ça ! Nous avons de la route !

Nous remontons jusqu’au Blue Gorge d’Hokitika. Pour se faire, nous sommes passés par pas mal de petits villages en mode Western.

Blue Gorge d’Hokitika

Nous arrivons en fin de matinée sans trop d’attente. Apparemment, ces gorges ont la particularité d’avoir une eau assez bleue. On va voir ce que ça donne !

Après une petite descente, nous traversons un pont suspendu. De là, vous pouvez déjà admirer la gorge.

Nous continuons le sentier pour nous rendre à son pied.

On fait peut-être nos difficiles…

L’eau est belle mais pas aussi bleue que l’on pensait. C’est plus verdâte.

Steph qui se dit :” Mais, elle n’est pas bleue cette eau!”
A vous de juger ?

Nous rebroussons chemin un peu perplexe.

Ce soir, nous voulons dormir dans la zone du Dolomite Point.

Il nous faudra longer la côte durant toute l’après-midi mais, encore une fois, les paysages valent la peine !

Nous arrivons en fin d’aprem. Nous pensions nous arrêter aux Pancake Rocks mais l’afflux touristique nous fait continuer notre chemin.

Enfin, nous trouvons le camping  qui se trouve à 2km de là.

Nous finissons la journée par un petit apéro sur la plage en regardant le coucher du soleil. C’est digne d’un soap américain tout ça !

Ce coucher de soleil sera un des plus beaux qu’on ait vu de notre vie ! Franchement, un vrai chef d’oeuvre !

Nous nous endormons avec cette belle image.

En route vers la Bay of Islands

Le lendemain, nous partons pour une grande route. Nous devons faire plus de 300 km pour rejoindre Abel Tasman, dans un premier temps !

Au passage, nous prenons un allemand (aussi nombreux que les moutons en NZ) en stop. Heureusement pour lui, il va dans la même direction que nous. Nous ferons le trajet ensemble durant toute la journée !

Pour une fois, la route n’est pas sensationnelle. Nous en profitons pour mettre les gaz !

Après avoir déposé notre auto-stoppeur aussi près que possible pour lui, nous partons à notre campement de ce soir.

Sur le coup, ce n’est pas notre meilleur choix. Une fois installés, nous nous appretons à nous faire à manger sur la table prévu à cet effet, lorsqu’une dame venue de nulle part nous dit que le feu est interdit.

“Tu es bien gentille mais on fait comment nous !?”

Nico bugue un moment puis prend les affaires et décide d’aller cuisiner sur la plage. Avec le vent, nous mettrons plus d’un heure à cuire nos pâtes.

Plus tard, nous verrons une bougie sur une table… genre normal !

La tête de Nico quand il verra ça !

La nuit, nous prendrons le temps d’admirer la voie lactée qui est juste magnifique !

Nous ne sommes toujours pas doués.

Bay of Islands

Il ne nous reste que peu de temps en NZ et nous devons faire un choix entre Abel Tasman et la Bay of Islands. Nous décidons la seconde option (en même temps, c’est le titre).

Toutefois, nous ferons un léger crochet au parc national d’Abel Tasman pour aller voir la Wainui Falls avant d’admirer une eau translucide !

Mais avant, il faut arriver jusqu’à la Bay of Islands. Et ça, pour quelqu’un qui a le mal du transport (#Steph), ce n’est pas une mince affaire !

En gros, il faut passer une route de montagne. Qui dit route de montagne, dit tournants réguliers.

Steph était contente d’arriver !

Wainui Falls

Du parking, il faut compter 45 min de marche pour arriver jusqu’à la cascade. Le sentier qui monte un peu, vous fera passer dans une forêt semi-tropicale. Après avoir passé un pont suspendu (encore) et des marches d’escalier, vous arriver au but !

La cascade est impressionnante. Nous avons eu la chance d’en profiter avec seulement 2 autres touristes. Pour les plus téméraires, vous pouvez vous y baigner.

Nous, nous avons passé notre tour !

Le retour est plus facile vu que c’est de la descente.

Prochaine étape : Le labyrinthe Rocks.

C’est un labyrinthe dans de la roche volcanique (d’où le nom) mais il sera fermé ce jour pour risque élevé d’incendie.

Donc prochaine étape : pas le labyrinthe rocks !

Te Waikoropupu Springs

Non pas de rochers volcanique mais une eau transparante ! D’après les panneaux explicatifs et surtout notre habilité à les traduire, cette source jette 14000 litres d’eau par seconde ! Aussi, d’après des études, la visibilité de l’eau atteinte les 63 mètres !

Donc, pas de pipi dans l’eau, ça se voit direct !

Sur ce, fini les visites ! Place à la route !

Nous roulerons toute l’après-midi pour rejoindre un camping paumé mais gratuit dans les hauteurs de Blenheim.

Nous sommes épuisés. Place au dodo !

Nos impressions

La West Coast est terriblement belle. Ses plages n’ont rien à envier à celles de l’Australie. Nous avons aimé y passer 2 jours. Par contre, nous aurons aimé plus profité de la Bay of Islands et du parc national d’Abel Tasman. Malheureusement, le temps nous manquait pour tout voir. Le peu qu’on ait vu nous donne l’eau à la bouche pour un possible retour (sait-on jamais).

 

 

 
Pour le partage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *