Les fails en série de Kuala Terengganu

Après notre semaine de repos, nous revenons sur la péninsule afin de remonter la côte est malaisienne. Notre prochaine destination : Kuala Terengganu !

Changement et imprévu festif !

Initialement, nous devions nous rendre à Taman Negara National Park afin de trekker durant 2 jours dans une jungle primaire.

Mais (parce qu’il y a toujours un mais), nous décidons d’écouter notre corps. De fait, nous avons vraiment du mal à supporter l’humidité. Puis, il pleut quand même souvent, donc qui dit pluie, dit serpent…. Puis, il faut 3 bus pour y arriver depuis Mersing….

Vous l’aurez compris: nous changeons de destinations !

A la base, nous avions choisi de visiter une autre île. Là encore, il y a un mais (!)… mais la météo étant assez changeante, on ne se voyait pas faire plusieurs de ferry pour rien. Peut-être avons-nous eu tord… nous ne le saurons jamais !

Après multes recherches (n’éxagérons pas… quelques minutes), nous tombons sur la ville de Kuala Terengganu qui offre plusieurs magnifiques mosquées.

Banco ! Nous y passerons 2 jours.

Oui, mais la vie, c’est pas le paradis ! Nous déchantons fortement une fois arrivés à Mersing.

Nous sommes le 04 juin 2019… fin du ramadan ! C’est la fête partout. Nous vendons presque un rein pour choper un bus de nuit à un prix exhorbitant ! Tant pis, il faut qu’on bouge.

Une fois à KT (pour les intimes), nous comprenons tout de suite qu’on va s’ennuyer ferme. La fin du ramadan ramène une de ses copines, je sus-nommée, les vacances !

Nous déambulerons donc durant 2 jours dans une ville fantôme ! Tout est fermé !

Nous n’aurons même pas la force de se déplacer jusqu’à la mosquée de cristal…

Le rendez-vous est manqué avec cette ville qui doit être pleine de vie (hors vacances).

Le trajet de bus de KT à Penang : le fail 2.0

Nous sommes donc assez contents de quitter cette ville pour nous rendre à Penang (Georgetown plus précisément). Normalement, nous en avons pour 8h. Le téléphone est chargé. Les séries Netflix téléchargées. C’est bon, nous sommes parés !

Mais voilà, madame la poisse n’en a pas fini avec nous !

Les vacances se terminent et tous les malais rentrent chez eux. Du coup, ça encombre les routes de manière exponentielle ! Nous ferons 100km en 6h !

Du coup, au lieu d’arriver tranquilou-bilou à 17h, c’est à 2h du matin que nous posons nos sacs dans ce qu’on peut appeler une “chambre“.

Heureusement dans notre malheur, nous avons pu faire la rencontre de plusieurs français et suisses dans le bus. On n’a pas tout perdu.

Notre chambre : le fail de trop !

Mais, revenons à nos moutons : notre chambre !

Nous avons fait l’erreur de payer à l’avance notre séjour à Georgetown. Pourquoi ? Bah, on en sait rien justement. C’est vraiment la chose à ne pas faire et on l’a faite !

La fin du voyage nous fait faire vraiment n’importe quoi !

Donc, du coup, on se retrouve avec un espèce de dortoir séparé par des cloisons. Les salles de bains communes se salissent de jour en jour puisqu’aucun nettoyage n’est effectué.

Puis, faut pas demander aux voyageurs touristes de respecter les lieux, ils ne savent pas faire ! Du coup, on essaye de ne rien toucher, par peur de contamination (ouais, on exagère mais on ne sait jamais) !!

Fin bref, le décor est quand même sympa. Mais, nous sommes littéralement blasés.

La tête de Nico, même lorsqu’il voit qu’il y a une salle de sport dans l’hôtel.

Voilà, tout ça pour dire que cette série de fails ne nous empêche pas de visiter GeorgeTown. Une journée off plus tard (bien entendu).

Hey ! Vive le voyage hein !

 

 

 
Pour le partage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *