Les îles Togian entre Bomba et Malenge !

Toujours dégoutés de notre trajet de la veille, nous décidons tant bien que mal de savourer cette journée ! Aujourd’hui, nous serons en vacances pendant 9 jours (enfin 12, on n’a prolongé) !!!

Les îles Togian sont un ensemble d’îles plus que paradisiaques où les fonds marins sont à tomber !

Nous descendrons d’abord sur l’île de Bomba au Poki Poki puis finirons notre séjour au Sera Beach sur l’île de Malenge.

Poki Poki

Au bout de 45 min de speedboat, nous arrivons à un premier ponton. Nous descendons et prenons une pirogue qui nous amène au Poki Poki. Un petit paradis sur terre ! Bungalow vue sur mer, nourriture de folie, ambiance familiale… Bref, on s’y sent comme à la maison.

Enfin, une maison située en Allemagne puisque ça ne parle qu’allemand ici ! C’est assez marrant. Les propriétaires, David et Angie sont également allemands donc le bouche à oreille à bien fonctionner. Nous finirons presque bilingue à la fin de notre séjour (euh… ou pas).

Le Poki Poki, c’est l’endroit idéal pour se reposer. Du moins, c’est notre objectif. Il y a moyen d’aller se promener dans la jungle ou autre. Mais, nous décidons seulement de prendre le kayak pour snorkeller un peu plus loin ou encore de se poser dans un hamac pour lire. Bref, les vacances, quoi !

Nico s’amusera à récolter des coquillages ou d’essayer (en vain) de pêcher.

La vie est vraiment tranquille ici. Puis, durant nos 5 jours sur l’île, il a plu durant 2 jours. Donc, la tranquillité a atteint son paroxysme. On fait sa sieste, on lit, on mange, on discute. Voilà…

Et que ça fait du bien !

Petite dédicace tout de même aux cuisinières qui faisaient des merveilles !! Chaque repas était succulent !!!

Nous quittons ce havre de paix au bout de 5 jours… David se chargera d’organiser notre transfert jusqu’à Wakai, village dans lequel tous les bateaux et pirogues partent vers les autres îles.

On nous déposera d’abord au Bomba Dive vers 9h00. Le speedboat viendra nous chercher vers 9h45. Ici, l’eau est une tuerie… on ne résiste pas à faire un petit plongeon. Nous avons même le temps de se sécher et de se changer.

Bizarrement, le speedboat arrive à l’heure (évènement rarissime en Indonésie). Il n’y a plus de place… Nico devra se placer sur le toit et Steph sur les marches de l’avant… Et franchement, nous sommes au top !

Arrivés à Wakai, nous faisons la connaissance de Sarah et Charles, deux français (on les pardonne) qui se dirigent également à Sera Beach. Bingo ! Nous partageons donc une pirogue avec eux.

Au bout de 2h30 durant lesquelles les oreilles en prendront pour leur grade (petite pensée au moteur), nous arrivons au paradis !

Sera Beach

Sera Beach se situe dans une crique… Nous avons donc l’impression d’être seuls au monde !

Petit plus pour le petit cabanon à même la plage…

Franchement, y a pire comme décor au réveil.

Mise à part la nourriture qui se ressemble de jour en jour (ce n’est pas dégeu non plus, attention), tout y est parfait !

Nous découvrons aussi que c’est le QG des francophones… Nous passerons donc notre semaine avec des québécois, des français, des tunisiens, des suisses etc. Bref, l’ambiance était géniale. Nous nous sommes régalés.

Chanceux que nous sommes, un soir, Adi (un gars du staff) nous dit d’aller vite sur la plage, il y a des planctons phosphorescents. Alors là, on a atteint le paroxysme du paradis… Imaginez un ciel étoilé digne de la Nouvelle-Zélande et nous entrain de marcher sur des planctons phosphorescents. C’était juste magique ! Ensuite, Adi se met à allumer un feu sur la plage avec petit sono. Les mecs s’amuseront à sauter au-dessus (oui, ça, c’est un jeu de mec). Assurément, nous ne voulons plus partir de cet endroit !

A part ça, nous sommes quand même sortis de notre torpeur paradisiaque pour snorkeller et visiter le village des gitans de la mer (le peuple Bajo).

Nous irons donc deux fois snorkeller au récif n°5 qui est apparemment le plus beau de la région. Et, de fait, ça envoie déjà du lourd. Nous rencontrons notre premier tombant de coraux. C’est franchement impressionnant. Niveau poisson, on n’est pas mal servis… Bref, nager dans un aquarium géant : c’est fait !

Les poissons clown (némo) viennent carrément dans votre main. Mais faites attention, ils mordent (bon ils défendent leur territoire)

Quant au village des gitans de la mer, c’est assez unique. Le peuple Bajo tient se nom puisqu’autrefois, ils bougeaient sans cesse et s’installaient où ils voulaient sur l’eau. Maintenant, devenus plus sédentaires, ils ne sont pas très loin des côtes. Leur village est même relié à la terre par un énorme ponton. Bon, à certains endroits, il est un peu précaire mais cela reste assez photogénique. Et puis, faut-il vraiment parler de la couleur de l’eau ?

Après un petit saut dans l’eau pour se rafraichir, nous rentrons dans notre petit paradis.

Initialement, nous devions rester 4 jours à Sera Beach… mais, comme on est tellement bien, nous décidons de prolonger de 3 jours supplémentaires…

Faut se faire plaisir parfois quand même !

Nos journées se résumeront à manger, se rafraichir dans une eau de malattt’, lire, jouer aux cartes et remanger…

Les vacances, quoi !

Des îles Togian à Tomohon

Quand vient l’heure de partir, les larmes ne sont pas très loin. Franchement, nous serions bien restés quelques jours de plus mais il ne nous reste plus qu’une semaine pour visiter le nord. Donc quant il faut, il faut ! Nous quittons donc ce paradis avec Sarah, Charles, Momo, Gigi et Cindy.

Après 2h de pirogue pour revenir à wakai, nous tombons sur le frère (ou le cousin) de miss Harbour. Nous le nommerons Mister Harbour (oui qui a dit que nous étions originaux). Il essaye de nous vendre ses services en nous disant qu’il n’y a plus de place en business class. Sauf qu’on n’est pas trop chaud pour dormir avec les voitures et les sacs de riz en classe économique. Lorsque le ferry arrive, le capitaine nous dit qu’il n’y a plus que deux places en business class. Nous décidons donc de prendre des cabines de 4. Cela fait cher mais une bonne nuit de sommeil n’a pas de prix. Enfin si mais bon… Nouvelle petite entourloupe de mister Harbour, après avoir pris l’argent pour les cabines, il s’enfuit vite… Hey oui, il ne nous a pas dit qu’on devait payer en plus un ticket pour la classe économique… Cela fait tout de même 200.000/pers. Au lieu de 90.000 pour la business class…

C’est fait, on ne va pas en parler 107 ans mais on s’est fait eu !

Le ferry devait partir à 16h… C’est donc naturellement qu’il démarre à 18h15 (ben quoi ?). Et, c’est parti pour 12h de ferry dans la joie et la bonne humeur. La nuit se passe bizarrement correctement. Nous arrivons à dormir un peu. A 6h00, nous arrivons à Gorontalo. C’est l’heure des aurevoirs avec Cindy qui repart au Québec. Nous ne sommes plus que 6 pour nous rendre à Tomohon, la ville des volcans.

Ainsi, nous embarquons dans une voiture privée pour 10h de route !

Après les 2h de pirogue, les 12h de ferry, ces 10h ont été trèèèèès longues !

A 18h, nous arrivons enfin à notre destination finale. Enfin !

Faites comme nous !

🏘️ : Poki Poki sur l'île de Bomba.

Tarifs : 300.000/pers./nuit (haute saison). Repas inclus.

🏘️ : Sera Beach sur l'île de Malenge

Tarifs: 250.000/pers./nuit (haute saison). Repas inclus.

⛴ : Le speedboat jusqu'à Wakai : 130.000/pers.
Le bateau partagé de Wakai à Malenge : 600.000/pers.

🐾 : une sortie snorkeling : 300.000/bateau
la visite du peuple Bajo : 250.000/bateau

 
Pour le partage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *