Salta et la boucle du sud

Nous commençons notre périple argentin par le Nord, et plus précisément, par la ville de Salta !

Salta est belle mais on vient ici aussi pour roadtriper (“oui, oui, ça existe…”)

Vous trouverez toutes les infos utiles en fin d’article ainsi que la carte de notre itinéraire.

Après une journée intensive de visite de découverte gastronomique, nous voilà, à bord de notre magnifique voiture pour 5 jours de roadtrip dans la région de Salta.

La journée a été dure…

Nous roulerons 3 jours dans le sud.

Jour 1 : de Salta à Cafayate

Autant vous dire que la route n’est pas belle, non, elle est SUBLIME !

On en a pris plein les yeux du début à la fin !

Aussi nommée la route des vins, il y a des bodegas un peu partout sur la route… mais bon, on roule, donc pas de ça chez nous !!

Au cours de la journée, les paysages passent d’une nature verdoyante à l’ambiance western… C’est assez saisissant !

 

Les gorges du diable

Nous arrivons en fin d’après-midi à Cafayate, petite ville qui nous a tout de suite plue !

Son ambiance, son architecture, son style, tout nous a fait sentir plus que bien !

Pour le côté culture, Cafayate clotûre la route des vins, donc le vin a son petit succès ici.

On le trouve à toutes les sauces. Il y a même des glaces au vin rouge ou blanc.

Pour clôturer cette belle journée, le gérant de notre hôtel, nous a parlé d’une bonne bodega “Nanni”

Et on n’a pas été déçus puisque le cadre est vraiment top !

Et puis, surtout, le vin est une vraie tuerie !

 

Après repus comme des …., nous retournons dans notre hostel afin de nous reposer parce que le lendemain sera un jour terrible (#Nospoil, #cliffhanger)…

Jour 2 : de Cafayate à Cachi

Cette journée s’annonce sport puisque nous allons rouler sur la fameuse “ruta 40”. Cette route qui longe toute l’Argentine est mythique et…pas du tout asphaltée !

Il faut donc du temps et de la patience pour la traverser étant donné que le km ne dépasse pas les 40km/h (à moins d’avoir un 4×4 – ce dont nous n’avons pas)…

C’est pourquoi, on part… à 10H !

Au début, tout était beau dans un monde parfait… on chantait et on admirait les paysages le tout dans une ambiance de folie…

Puis, ensuite, on traverse la quebrada Las Flechas.

Le drame !

On continue à rouler durant une bonne heure et la voiture s’innonde de nos magnifiques “waow, c’est trop beau non diju”

Quand, tout à coup, c’est le drame…

On crève (enfin pas nous, seulement le pneu).

On est à 15 minutes en voiture de Molinos, au mileu de rien, sous 30°C et…

On doit changer une roue avec un cric tout droit sortie de la nouvelle collection “Playmobil”.

Et pour couronner le tout, on crève de faim (oui aussi).

Instant Manouch, épisode 30 du voyage…

Nous voilà, Nico en train de creuser dans la terre parce que le cric est complétement pourri tandis que Steph cuit des pâtes à même le sol avec le réchaud…

Instant précieux de “mais pourquoi on est là en fait?” qui durera quand même un bon 3/4 d’heure.

Molinos, la sauveuse 

Enfin, nous arrivons à  Molinos, petit village perdu au milieu de rien.

Mais, au lieu de visiter, nous recherchons illico un garagiste.

Apparemment, c’est courant que les pneus n’aiment pas trop cette “ruta 40” parce que le premier panneau indique un garagiste.

En gros, en 10 min, le pneu était changé et remis à sa place.

Ni vu, ni connu et le tout pour seulement 3€ !

Vive l’Argentine, tout de même !

Après cette petite péripétie, nous pouvons à présent aller visiter le village.

Néanmoins, nous repartons assez vite parce qu’il commence à se faire tard et nous avons encore de la route !

Nous arriverons à Cachi vers 18H assez fatigués par la route.

Jour 3 : de Cachi à Tilcara (partie nord)

Cette journée s’annonce bien chargé puisque nous quitterons le sud de Salta pour nous rendre à son nord.

Cette fois, on part plus tôt à savoir 9H30 !

Et encore, une fois, les routes vont être majestueuses !

On commence par la travsersée du parc national Los Cordones. Des énormes lignes droites de route, des tonnes de cactus autour… oui, oui, vous êtes sur la bonne route !

La route monte ensuite en altitude jusqu’au Col de Piedra del Molin.

Nous passons donc de 28°C à 13°C en quelques minutes.

On se les gèle, on ne voit rien.

Bref, circulez !

On suit désormais la belle route de la Cuesta del Obispo. 

La légende raconte que Pascal est venu sur cette même route et est tombé éperduement amoureux de la région. Du coup,… vous connaissez la suite…

Chaque tournant de cette route est accompagné d’un “waow, purée, c’est trop beau!”.

Bref, on a plus qu’aimé, comme Pascal…

On passe ensuite dans la quebrada de Escoipe qui offre des montagnes contrastées entre vert et rouge.. C’est magnifique !

Nous retraverçons Salta pour rejoindre Tilcara…

La suite de notre road trip sera écrit dans un autre article

Note itinéraire en image

Faites comme nous !

A Salta :

🏘️ Nous avons dormi à l'Hotel Ghala grâce au Black Friday. Piscine. Salle de sport. Bien situé. Petit déj.
Tarfis : 30€/nuit en chambre et salle de bain privatives.

A Cafayate :


🏘️ Nous avons dormi à l'Hostal Tierra de Vinos. Cadre magnifique. Petit déj. Bien situé.
Tarifs : 800 ARS/nuit en chambre et salle de bain privatives.

🍽 : La bodega de Nanni est incroyable. Comptez 15€ pour le menu avec la bouteille de vin par couple.

A Cachi :

🏘️ Nous avons dormi à l'Hosteria Don Arturo. Calme. Petit déj.
Tarifs: 1000 ARS/nuit en chambre et salle de bain privatives.

 

 
Pour le partage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *