Valparaiso, le street art est à l’honneur !

Après Pùcon, nous reprenons le bus pour Valparaiso (Valpo pour les in !).

Vous trouverez toutes les infos utiles en fin d’article.

A Valparaiso, on y va pour voir le chili populaire mais surtout pour son street art mondialement connu ! Et puis, faut savoir que Valpo est une ville classée au patrimoine de l’Unesco (quand même!). Aussi non, la cité est composée de 53 collines donc pensez à prendre de bonnes chaussures.

Le cerro Alegre

Une des collines les plus connues est le Cerro Alegre.

Pourquoi me diriez vous ?

Son Street art et ses maisons colorées !

C’est un réel musée à ciel ouvert. Chaque rue cache encore une fresque magnifique. On n’avait pas trop de plans en tête. Nous nous sommes baladés en nous perdant dans les rues. Par chance, il n’y avait pas grand monde. Nous étions pour la plupart du temps complétement seuls.

Et, on se le repète mais quel bonheur !

Nous rentrons tôt de cette première journée à Valparaiso.

Depuis quelques temps, nous sommes vite fatigués. On se dit que dormir à l’heure des poule ne nous fera pas de mal.

Vina del Mar

Vina del mar est à quelques minutes en bus de Valparaiso. Plus huppées que sa voisine, son centre mérite le coup d’oeil.

Personnellement, notre visite aura eu le mérite de faire quelques achats. Sinon, le coup de coeur n’a pas fonctionné.

Nous n’y avons trouvé ni de charme, ni d’âme.

Mais, cela reste qu’un avis.

Free Walking tour

Nous tentons pour la 1ère fois un free walking tour. Nous ne savons pas pourquoi nous ne l’avions pas fait avant. Beaucoup nous ont conseillé de le faire ici à Valpo.

Nous retrouvons sur la place principale notre guide, une argentine, un anglais et une française. Notre guide nous parlera en espagnol-anglais-français comme un pro !

Il nous emmènera dans une cerro encore non touristique pour nous y expliquer l’histoire de Valparaiso. Nous avons également une belle vue sur le deuxième plus grand port du Chili.

Ayant essyué plusieurs tremblements de terre, un architecte pense à une maison pouvant y résister. Il réalisera l’ensemble des maisons des cerros !

La plus vielle maison de Valparaiso

Se baladant dans les ruelles, connaitre un peu plus sur la ville a été très enrichissant. Après avoir traversé un quartier populaire, nous entrons dans le plus huppé. Les maisons sont énormement majestueuses.

Toutefois, on ressent une petite gêne lorsqu’on pose des questions sur la guerre territoriale avec la Bolivie ou encore la période de Pinochet. La blessure est encore fort présente.

Nous remercions notre guide en-dessous du funiculaire le plus vieux de la ville.

Le Free walking tour testé et approuvé !

Le lendemain, nous prenons un bus pour Santiago, dernière étape en Amérique du Sud.

C’est repos non-stop pendant 2 jours !

Nous n’avons rien à dire sur cette capitale puisque nous n’avons pas quitté notre appartement du week-end.

Voici une petite idée de notre occupation durant 2 jours.

Ce sont nos dernières heures de 4 mois de voyage e Amérique latine. Un avion nous attend pour la Nouvelle-Zélande mais ça, c’est une autre histoire !

Nos impressions

Bien que nous ne soyons pas très “grande ville”, Valparaiso a réussi à nous séduire. Alors, c’est clair qu’elle a tous les défauts : ordure à tout va, saleté, puanteur, pauvreté etc.

Mais au-délà de ça, Valparaiso a surtout une âme. On y danse, chante, vit !

Ces cerros sont aussi un must to do au Chili.

Toutefois, nous n’avons pas beaucoup bougé non plus. On commence à être épuisé de visiter tous les jours. Nous avons donc pris du temps pour nous.

Faites comme nous !

🏘️ : Nous avons dormi au Nomada Eco-Hostel. Belle maison. Propre. Petit déj très copieux.
Tarifs: 15€/nuit.

 

 
Pour le partage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *