Vous saurez tout sur la Nouvelle-Zélande: Le Bilan !

36 jours au paradis. Voilà tout ce qu’on peut dire de notre roadtrip au pays des Kiwis.

Cependant, plus d’un mois n’est franchement pas suffisant pour explorer l’entiéreté de la NZ. Et nous comprenons complètement ceux qui reviennent pour y passer un an.

Nous avons fait les spots que nous voulions et nous ne le regrettons absloument pas !

Le bilan de notre 5éme pays, c’est par ici !

1. Notre itinéraire

La NZ est composée de deux îles. Pour voyager sur les deux, vous pouvez prendre un ferry ou l’avion. Nous avons choisi la seconde option qui était plus économique (non écologique) durant notre période.

Île du Nord (14 jours)

Auckland (1 jour) – La péninsule de Coromandel (2 jours)Hobbiton (1 jour)Rotorua (1 jour)Wai-o-taupo (1 jour)Tongariro Northern Circuit (3 jours)Forgotten World Highway, New Plymounth (1 jour) – Bay of Islands (2 jours) – Auckland (1 nuit)

Nous avons adoré chaque point de notre roadtrip nordiste. Même s’il y a eu quelques petits changements, bugs ou déception.

Comme nous avons raté notre vol, nous sommes arrivés un jour plus tard que prévu. Du coup, il nous restait 1 jour pour visiter Auckland. Après une journée stressante à l’aéroport de Santiago de Chile et une nuit presque blanche, nous n’avons pas eu la force de bouger. De plus, notre airbnb était assez excentré. Nous en avons profité pour nous reposer et nous habituer à parler anglais (surtout à comprendre leur accent à couper aux couteaux).

Le Nord, c’est avant tout, ses plages, ses prairies, ses sources d’eau chaudes, ses surfaces volcaniques, ses hobbits et le Mordor… Tongariro ! La palette de décor nous a fait voyager à chaque tournant. Certes, nous n’avons pas été super emballés par le Wai-o-Tapu mais,ça, c’est la faute à l’Islande ! Notre autre gros fail a été de passer par New Plymouth. Cette ville n’a pas grand intérêt. Avec du recul, on aurait mieux fait de profiter davantage de le Bay of Islands que de passer 1 journée à rouler pour pas grand chose.  Toutefois, nous avons été contents d’avoir gazé durant notre trek pour profiter de la Bay of Islands. Voir des dauphins un liberté a été une première pour nous!

Nous laissons notre voiture n°1 et quittons le Nord émerveillés et attendons la suite avec impatience !

La péninsule de Coromandel

Île du Sud (18 jours)

Christchurch (2 jours)Mont Sunday (1 jour)Mont Cook (1 jour) – Moeraki Boulders et Dunedin (1 jour)Nugget Point et Alexandra (1 jour) – Queenstown (1 jour)Kepler track (4 jours)Milford Sound (1 jour)Wanaka (2 jours)West Coast (2 jours) – Bay of Islands (2 jours)Kaikoura et Akaroa (2 jours) – Christchurch

Alors, là, messieurs, dames, l’île du Sud envoie du paté que même Maïté n’a pas encore mangé (phrase incompréhensible) ! Nous commençons en douceur par la visite de Christchurch. Après 2 jours de repos et de balade, nous revoilà avec la voiture n°2. Que le roadtrip commence !

Nous commençons par emprunter la route vers le Mont Sunday. Franchement, il mériterait d’être dans le Seigneur des anneaux tellement c’est magnifi…

“Mais, il y est enfin ! C’est Edoras !”

Ahh, oops autant pour moi ! Je me disais aussi que P. Jakson ne mettait pas assez son pays en valeur !

Après ce décor de malattt’, nous redescendons vers le Mont Cook. Bon, à partir d’un moment, j’ai épuisé tout mon vocabulaire de superlatif !

Plus, nous roulons sur cette île, plus notre bouche s’ouvre un peu plus. Limite, on est lassés de dire “Woaaaw, c’est trop beau!”… Alors, on ne dit plus rien, on admire juste !

Vient ensuite le temps de commencer notre 2ème trek : le Kepler track. Bien que la fatigue se sente un peu, cette rando a été au-delà de nos espérances !

Imaginez vous marcher, seuls, au-dessous d’un fjord avec le soleil levant. Le pied non ?

En tout cas, pour nous, c’était juste parfait !

Nous ferons l’impasse sur les sandflies, la pluie, le froid, le manque d’hygiène et d’intimité

C’est toujours le rêve ?

Après ces 4 jours sportifs, nous remontons vers le nord et plus précisément vers la West Coast pour réaliser un souhait de toujours : sauter en parachute !

Nous avons suivi les conseils des locaux nous disant de le faire au-dessus des glaciers et du Mont Cook. Et, nous avons bien fait de les suivre ! Pied n°2, bonjour !

Cela restera un moment fort de notre tour du monde, assurément !

Nous finissons ce road trip encore un peu plus fascinés par ce pays !

Seul point négatif : nous n’avons pas eu beaucoup de contact avec les locaux. Ce qui est bien dommage !

Le Milford Sound

Bilan de l’itinéraire

Nous avons pas mal arpenté les routes néo-zélandaises. C’était un pays qu’on attendait le plus et nous nous sommes un peu emballés au risque de s’épuiser (ce qui était le cas).

Néanmoins, nous avons fait l’impasse sur deux, trois étapes qu’on voulait faire. Initialement, nous avions envie d’explorer la partie est de l’île du Nord qui est sur le coup pas trop touristique. Ensuite, nous ne sommes pas passés par Wellington. Nous ne verrons donc pas ses musées (tant pis). Sur l’île du Sud, Steph voulait vraiment rouler sur le Arthur Pass. Mais, notre initéraire ne nous ne le permattait pas. Nous aurions dû passer beaucoup de temps sur la route pour cette simple étape.

2. Voiture ou van ?

C’est généralement le gros trip qu’on veut faire en NZ, voyager en van amménagé ! Sauf quand tu es backpackers, sauf quand tu pars en plein été, sauf quand c’est super cher !

Nous avons fait plusieurs devis dans plusieurs compagnies réputés. Tous leurs prix variaient entre 2000 ou 3000 € pour un mois en van.

“Oui, oui, vous avez bien lu !”

En plus, c’était de simple van avec juste un lit derrière. Donc, pas non plus le super luxe.

En faisant de nombreuses recherches, nous ne voyons que la solution de la voiture !

Le deuxième dilemme a été : une ou deux voitures ? La traversé en ferry nous revenait à 150 € avec la voiture. Le prix d’avion était à 100€ pour nous deux ! Le choix a été trouvé !

Comme nous savions que l’île du sud est plus fraiche, nous voulions une plus grosse voiture pour dormir dedans si nécessaire. Ce sera donc une petite voiture pour le nord et une voiture familiale pour le sud.

Nous avons regardé sur le site Skyscanner.

En quelques clics, nous avons trouvé notre bonheur.

Devis pour deux voitures avec Hitchcar : 900 €

Nous en étions à 1000 € contre 3150€ pour un van !

Faites votre choix…

 

3. Le coin projet

Allez, on va essayer de répondre aux questions/centres d’intérêt des cocos ! Nous ne répondons pas à tout, il va falloir chercher 🙂

La météo

La Nouvelle-Zélande fait partie de l’Hémisphère sud (tout comme le Chili et l’Argentine). Donc les saisons sont inversés. La saison estivale est du mois de Janvier à Février.

Nous y avons passé 36 jours du 01 février au 07 mars.

Toutefois, l’île du sud est plus proche de la zone polaire. Il y fait donc un peu plus froid que sur l’île du Nord. Aussi, la région du Fiorland est particulière puisqu’il y pleut 300 jours/an !

La richesse du pays

La Nouvelle-Zélande est le pays le plus riche que nous ayons traversé. Pour donner une idée, en Belgique, le coût moyen de la vie est de 41€/jour/pers. tandis qu’en NZ, il passe à 52€/jour/pers.

La nourriture/les boissons

Là, gros point négatif du pays ! Ils sont occidentalisés et surtout américanisés ! Le Fast Food fait légion si bien que chaque village a son Mc Do ou son KFC.

Le mot d’ordre : le gras, c’est la vie !

Sinon, ils raffolent du maïs !

Geeks

Nous avons acheté une carte sim pour avoir internet partout. Toutefois, dans chaque village, l’opérateur met à disposition des bornes avec Wifi free.

Sécurité

La NZ est le pays des bisounours ! Niveau sécurisé, c’est clean, super clean !

TOUTEFOIS, il faut pas tenter le diable non plus. Nous avons rencontré une famille qui s’était fait volé tous ses affaires dans leur van. Comme partout, il faut faire preuve de vigilance.

Sports

C’est le pays du rugby ! On a croisé des terrains un peu partout !

Sur l’île du sud, un peu plus anglaise, il y a des fois des terrains de foot.

Traditions

Parler de la NZ sans faire mention du peuple Maori ne sert pas à grand chose ! Peuple natif de l’île, ils représentent plus de 15% de la population. Le gouvernement néo-zélandais a su garder cette richesse culturel en intégrant les maoris à l’histoire du pays contrairement à l’ensemble des pays colonisateurs.

C’est grâce à ce peuple que l’on connait  le fameux HAKA du rugby.  C’est une danse chantée (pour ne pas dire criée) pour impressionner l’ennemi. Toutefois, toute la population polynésienne à son HAKA qui veut dire “faire”.

Animaux

Information surprenante, la NZ ne possède aucun animal prédateur contrairement à sa voisine l’Australie qui est, sur le coup, ne possède que ça !

Il y a énormément de possums qui sont en guerre avec les néo-zélandais ou l’inverse comme vous voulez.

Sinon, la NZ, c’est le pays du Kiwi. Pas le fruit mais l’animal ! C’est un oiseau qui n’a pas d’ailes… qui ne sait pas voler. Ils dorment la journée et vivent la nuit.

Il est sur-protégé et assez rare à voir sauf dans les fermes prévues à cette effet.

4. Le chauss-et-vous?

Le chauss :

Comme nous savons que vous lisez tous nos articles avec une grande attention, vous savez que nous avons beaucoup marché en NZ. En même temps, c’est le pays de la marche.

En gros, ne pas randonner en NZ revient à ne pas mettre de la mayo sur ses frites…. SACRILEGE !

Nous ne saurons répertorier tous les sentiers mais il y a 9 Great Walks qui sont apparemment les plus beaux treks du pays. Pour avoir la chance de marcher sur ces magnifiques sentiers, il vous faudra payer… réserver à l’avance puisque tout est très carré en NZ.

Nous en avons fait deux : le Tongariro Northern Circuit et le Kepler Track.

Pour toutes informations ou pour toutes réservations, le site du Departement of Conservation (ou DOC) est le site qu’il vous faut !

 

Le vous :

C’est le seul point négatif de notre roadtrip. Nous n’avons pas eu beaucoup d’échanges avec les néo-zélandais. Hormis nos deux séjours en Airbnb, la population ne se mélange pas trop avec la masse de touriste. Dommage !

4. Pour le fun !

  • En arrivant en NZ, il faut montrer patte blanche. Donc, pas de chaussures sales, pas de nourriture, pas de terre. Les douaniers vérifient tout.
  • La NZ veille grandement à sa faune et sa flore.
  • Les néo-zélandais n’ont pas de plat typique.
  • Les chiens sont interdits dans les zones de Kiwi. Apparemment, ils adorent les manger.
  • Le gouvernement demande à la population d’écraser les possums dès qu’ils en voient. En nombre toujours croissant, ils détruiraient la flore.

5. Les chiffres 

Nous avons parcouru +/- 8000 km  de road trip et dépensé 3548€ à deux pour 36 jours.

Donc, 47€/jour/personne au lieu de 51€/jour/personne.

Ce montant n’inclus par la location des voitures ainsi que nos réservations des treks.

Grâce à notre choix de ne pas prendre un van, nous avons pu nous faire plaisir en nourriture et en activité.

6. Alors, la Nouvelle-Zélande, bien ou pas bien ?

On aime souvent le dire mais la NZ, c’est un condensé de tous les paysages terrestres: plages, campagne, fjords, glaciers…

Bref, si tu ne sais pas choisir en terre et mer, va en NZ !

On ne va pas tourner autour du pot, ce pays, c’est la bombe en boite (expression des 90′ bonjour!). Nous avons apprécié voyager en voiture qui nous a donné un goût de liberté complet !

Par contre, faites gaffe à votre arrivée, vous risquerez de ne plus vouloir partir !

 

 
Pour le partage!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *