Vous saurez tout sur le Chili : Le Bilan !

Nous avons passé 42 jours en Chili. Dans le pays le plus long au monde, 42 jours, ce n’est pas grand chose. Nous avons occulté deux grandes parties du pays : la carreta australe et la partie nord.

Le Chili a quelque chose de particulier. Chaque région a une culture propre. Ce qui permet aux voyageurs de ne pas se “lasser”. Entre le désert d’Atacama, les Torres, les lacs, Chiloé, la mystique et les maisons colorées de Valpo, le Chili est magnifique !

1. Notre itinéraire

San Pedro de Atacama (2 jours).

Santiago (2 jours) – Île de Pâques (7 jours)Punta Arenas (3 jours)Puerto Natales (3 jours ) – Trek W dans le parc national “Torres del Paine” (5 jours).

Les îles de Chiloé (6 jours)Puerto Varas (2 jours)Pùcon (7 jours) Valparaiso (3 jours) – Santiago (2 jours).

Oui, il y a eu beaucoup d‘aller/retour dans le Chili.
En 42 jours, nous avons dû adapter notre itinéraire aux nombreux changements de plans. Comme nous sommes remontés par l’Argentine, nous avons dû revenir à un moment donné puisque nous reprenions l’avion de Santiago (logique sur le coup).
Nous n’avons donc pas vu la Patagonie chilienne dans toute sa splendeur. Nous avons pensé que le temps allait nous manquer pour visiter tout ce qu’on voulait.
La prochaine fois, nous louerons une voiture. Plus simple sur cette partie du pays.
Et oui, la vie est faite de choix et plus particulièrement celle des voyageurs !

San Pedro de Atacama

Après nos 4 jours dans le Salar de Uyuni, nous sommes directement allés voir un des déserts les plus arides de la planète ! Nous n’y sommes pas restés puisque nous voulions absloument faire Salta et ses environs. Puis, on s’est dit qu’on avait vu déjà pas mal de lagunes au Pérou et Bolivie.
Nous visitons donc la seule chose pas encore vue : la vallée de la luna, soit le fameux désert !
Sous une chaleur de 35°C, la seule bonne idée qu’on ait eue est de louer des vélos pour la visiter. Oui, des fois, la débilité nous frôle…
Hormis ce fait, les paysages sont encore une fois merveilleux.

Île de Pâques /Rapa Nui

C’est pas un coup de coeur mais un énorme coup de coeur que nous avons pour cette île ! Son histoire, sa culture, ses paysages… Tout n’est que PARADIS !
Tu en fais un peu trop non ?
Mais non, malheureux !
C’est la 1ère fois que nous étions vraiment triste de partir d’un endroit. On s’y sentait vraiment très bien.

Punta Arenas, notre porte d’entrée en Patagonie

Bien que beaucoup critiqué par les touristies, Punta Arenas nous a bien séduite. “Ville” perdue au milieu de rien du tout, nous y avons ressenti cette impression de toucher la “fin du monde”.
Même si nos plans aient encore une fois changé, nous avons rebondi en allant voir les pinguoins royaux.
Peut-être auront nous aimé le fait d’y aller par nous-mêmes au lieu de prendre un circuit organisé.
Petite erreur de parcours.

Le trek w dans le parc national “Torres del Paine”

En 5 jours de marche, nous aurons tout eu (sauf la neige) : vent, chaleur, pluie, encore du vent,…
Ce parc est d’une beauté exceptionnelle et, malheureusement pour nous, beaucoup le savent.
Même si les paysages sont magnifiques, le monde est quelque peu dérangeant. Puis, les chiliens font tout un foin pour les “torres” alors que le parc est tout aussi (voir plus) beau que ça.

L’archipel de Chiloé

Encore un coup de coeur qui pointe son nez, l’archipel de Chiloé est un incontournable (selon nous). Les habitants sont tranquilou-bilou même s’ils vivent une vie de pêcheur pas facile. On y ressent un calme certain. Bref, quelque chose de mystique. Autre élément phare de ces îles sont les 16 églises inscrites au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Et à dire vrai, certaines valent le coup d’oeil.
Nous avons pu voir notre tout premier saut de baleine ! Merci à elle.

Puerto Varas

Sympa mais pas obligatoire, nous avons aimé notre journée en voiture à la découverte de la région.
Puis, la vue n’est pas vilaine !

Pùcon

Tu es sportif ? Tu aimes te dépasser ? Tu veux te baigner ?
Génial, Pùcon est fait pour toi !
Entre rafting, randos, ascension du volcan Villarica, petite baignade, balade en vélo,
Bref, il y a de quoi faire ici !

Valparaiso

La ville populaire à souhait qui fait beaucoup de dessin sur les murs !
Voilà notre définition de Valpo…

2. Le coin projet

Allez, on va essayer de répondre aux questions/centres d’intérêt des cocos ! Nous ne répondons pas à tout, il va falloir chercher 🙂

La météo

Nous avons voyagé principalement entre mi-décembre et Janvier. Entre le Nord et le Sud du Chili, la météo peut varier. C’est simple, au nord, il y le désert et au sud des glaciers. Décembre et Janvier est donc la meilleure période pour y voyager.

La richesse du pays

Le Chili est un pays les plus riches de l’Amérique latine. Nous l’avons bien ressenti!

La nourriture/les boissons

Un peu moins bonne que sa voisine l’Argentine, le Chili se défend bien (du moins comme elle peut).

A l’exception près, c’est qu’au Chili, c’est le poisson qui est à l’honneur !

Niveau sucrerie : des glaces, encore des glaces, du dulce leche et j’en passe !

Geeks

Nous n’avons pas eu de probléme de connexion internet.

Sécurité

A aucun moment, nous nous sommes sentis en insécurité. Maintenant, nous n’avons pas tenté le diable non plus en nous baladant la nuit en exibant notre appareil photo ou autre.

A Valparaiso, il faut faire plus attention au risque de vol.

Les transports

Pour se rendre dans les différentes villes, nous avons utilisé les bus (très courant en Amérique du Sud). Là, encore, dès qu’on s’arrêtait, on decendait pour regarder nos sacs à dos (en soute). Aussi, nos petits sacs étaient en dessous de nos sièges bien au chaud près de nous. Les vols ne sont pas rares donc on a été plus que vigilants.

Par contre, les prix flambent en comparaison au Pérou et en Bolivie. Et ce, pour un service assez médiocre.

Pour se rendre à l’île de Pâques et à Punta Arenas, nous avons utilisé l’avion (pas bien, ooooooh)

Au Chili, nous n’avons pris aucun taxi.

Nos trajets  :

  • Mendoza – Santiago : 6 heures
  •  Punta Arenas – Puerto Natalas : 4 heures
  • Puerto Natalas – Torres del Paine : 3 heures
  • Bariloche – Chiloé : 12 heures
  • Chiloé – Puerto Varas : 3 heures
  • Puerto Varas – Pùcon : 5 heures
  • Pùcon – Valparaiso : 12 heures

3. Le chauss-et-vous?

Le chauss :

Niveau rando au Chili, nous nous sommes faits “plaisir” au Torres del Paine. Ensuite, cela a été des petites balades d’une journée.

 

Le vous :

La rencontre avec les chiliens est plus difficile si tu ne prends pas le temps de te poser à un endroit. Nous avons adoré nos quelques jours à Chiloé avec Ignacio et Christian. Sinon, nous avons rencontré beaucoup d’autres voyageurs.

4. Pour le fun !

  • Les chiliens ne sont pas très appréciés en Amérique du Sud… nous ne savons pas trop pourquoi !
  • Ils prennent soin des chiens errants en les nourrissant régulièrement, tout comme les Argentins.
  • Certaines lois de l’époque de Pinochet sont toujours en vigueur.
  • Il est interdit de boire dans la rue MAIS les chiliens sont des fêtards !
  • La fête nationale dure 5 jours (parce qu’ils aiment bien la bibine).
  • Les jeunes sont grand consommateurs de marie jeanne.
  • Les chiliens mangent tard, très tard (minuit).

5. Les chiffres 

Nous avons parcouru 11.756km au Chili (en comptant le vol pour l’île de Pâques) et dépensé 3241€ à deux pour 42 jours.

Donc, 38€/jour/personne au lieu de 37 €/jour/personne.

Nous avons donc dépensé 84 euros en plus.

Ce budget inclus également notre semaine sur l’île de Pâques.

6. Alors, le Chili, bien ou pas bien ?

Le Chili est assurément un pays magnifique. Nous y avons vu des splendeurs de la nature.

Mais sans comprendre pourquoi, le Chili ne nous a pas transcandés non plus.

Ce point de vue ne tient pas en compte notre amour pour l’île de Pâques et pour l’archipel de Chiloé. Selon nous, ils ne sont pas vraiment le Chili.

Toutefois, nous reviendrons à coup sûr puisque nous ne l’avons pas vue entièrement.

 

 
Pour le partage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *